Envie de participer ?

Pratique du Karaté malgré le COVID

Publié il y a 3 mois par

Depuis cet été, nous avons repris les cours et entraînements en appliquant avec sérieux et rigueur les mesures de précautions sanitaires, qu'elles soient obligatoires ou simplement conseillées.

Le Karaté-Do est immensément riche en outils pédagogiques. Il est possible de varier à l'infini les exercices (Kihons, katas, travail sur cibles, travail à distance en miroir etc...) tout en respectant des distances de sécurité.

Il faut considérer cette période de travail plus technique comme un investissement dont les bénéfices se traduiront plus tard en efficacité dans les applications et le combat . Rien n'est perdu!

Pour les exercices avec partenaires lorsqu'ils sont autorisés, vous choisissez un partenaire, de préférence dans la même classe de grade et de niveau, puis n'en changez plus. Ceux qui viennent en famille trouveront naturellement leur partenaire.

Dès que les autorisations nous sont accordées, nous adaptons notre pratique et appliquons un maximum de précautions sanitaires:

Pratiquer le Karaté-Do en respectant les mesures anti COVID19: C’est la responsabilité de tous

En ce début de saison 2020-2021 et tant que ces mesures seront nécessaires et/ou obligatoires, le fonctionnement des cours sera soumis au protocole adopté dès l'été dernier à savoir :

· Vos horaires ont été resserrés pour avoir :

o Plus de classes d’élèves, donc plus de séances et moins de monde à la fois dans chaque séance.

o Une coupure obligatoire de 15 mn séparant les cours pour éviter le croisement d’un trop grand nombre de personnes dans les halls et couloirs.

· Port du masque strictement obligatoire en extérieur, sur le parking, à moins de 50 m des dojos et gymnases comme en intérieur, dans les couloirs, halls d’entrée, aux tables d’inscription et dès que l’on quitte le tatami.

· Pas d’utilisation des vestiaires, ni avant ni après les entraînements. On arrive en kimono et on repart en kimono avec interdiction de se changer dans l’enceinte sportive.

· Prise de température au scanner frontal à l’entrée de chaque entraînement. Présence refusée si température frontale supérieure ou égale à 37,8 °C.

· En cas de besoin d’utilisation des toilettes, lavage des mains au gel hydro alcoolique obligatoire avant et après (Il sera tenu à l’entrée à votre disposition).

· Pour chaque cours, le professeur prendra une photo des présents et cochera la présence des élèves sur la liste des licenciés.

· Chacun doit avoir sa bouteille d’eau personnelle. Interdiction de boire à une autre bouteille que la sienne ou de boire aux robinets des sanitaires.

· La majorité des exercices se font en distanciation minimum de 3 à 4 mètres (Kihon, Kata, exercices en miroir, travail sur cibles fixes)

· Les cibles sont désinfectées à l’issue de chaque séance

· Le travail à deux est parfois autorisé dans les sports de combat. Toutefois, pour tous les exercices à 2, nous vous imposerons de choisir un partenaire de travail (Grade, niveau, âge et horaires comparables) susceptible d’être souvent aux mêmes cours que vous et de ne plus en changer ou le moins possible. Après les vacances de Noël, vous serez autorisés à changer et former de nouveaux binômes pour le second trimestre.

· Bien évidemment, si vous ou une personne de votre famille êtes potentiellement atteints par le COVID ou testés positifs, il faut nous en informer et vous abstenir d’entraînements durant la période jugée contagieuse. Nous en informerons les pratiquants qui auront partagé les mêmes cours pour qu’ils puissent éviter les entraînements collectifs durant 8 jours et se faire tester.

Nous espérons ainsi minimiser les risques tout en vous permettant de poursuivre votre progression en Karaté-Do.

Nous vous tenons régulièrement informés par courriers électroniques des autorisations obtenues et des adaptations de nos horaires de cours en fonction de ces possibilités.

Nous avons dès maintenant prévu des mesures de rattrapage des cours, soit par des enrtraînements complémentaires durant les vacances scolaires d'hiver et de Pâques, voire en Juillet et Août si nécessaire, soit pas des stages plus intensifs et sans supplément de cotisation bien entendu.

Par contre, comme expliqué l'an dernier, comme pour la licence fédérale et conformément à la règlementation, la cotisation est un forfait annuel non remboursable, même en cas de force majeure. Voir document téléchargeable pour les explications.

toute l'association

Document associé

Commentaires