Philosophie

Philosophie

UN GRAND SECRET: LE PROFESSEUR C'EST VOUS!

JEUNES: ENTRAINEZ-VOUS !!!

 

"Comment ça entrainez-vous ? Mais je m'entraîne me direz-vous, au moins 2 fois par semaine avec mon professeur!"

 

Pour débuter, ou passé 50 ans c'est peut-être suffisant mais pour les jeunes ceintures noires, soyons sérieux! Je répète souvent: en Karaté "il n'y a pas de professeur" ou "le professeur c'est vous"... 

 

Nous parlons souvent entre professeurs d'un problème récurrent et difficile: Comment motiver les jeunes (la tranche 14/20 ans) pour leur donner envie de pratiquer plus régulièrement ? Comment leur expliquer qu'ils doivent profiter de leur jeunesse pour engranger des aptitudes et de l'expérience ? Comment rendre nos cours attractifs sans négliger les bases qu'il faut toujours et encore travailler ? Comment leur dire que s'ils ne se préparent pas un peu plus, la prochaine compétition c'est 8/0 au premier tour qu'ils vont prendre ? Comment les secouer un peu plus sans les décourager ? Comment les entraîner suffisamment tout en préservant leurs articulations fragiles ? Comment monter le niveau du cours sans dépasser la limite de fatigue de certains en pleine croissance ? Pourquoi les autres fédérations ont le même creux que nous dans la courbe des licenciés par tranches d'âges ? Et ceux qui font exception, qu'ont-ils de différent ou de plus que les autres ? Et nous, comment étions-nous à cet âge : Un peu fadas sans doute ?

Et c'est là, à partir de ces 2 dernières questions que l'on entrevoit un début de réponse...

Alors que le sujet revenait une fois de plus lors d'une conversation avec Gilles, il a eu cette phrase: "En fait, ceux qui arrivent à un vrai niveau, ce sont ceux qui s'entraînent aussi tout seuls..." En quelques mots, il avait résumé le sujet, confirmant toutes les observations que nous avions pu faire durant 35 ans:

·       De ceux qui ont continué leur progression à cet âge, quasiment tous nous ont avoué avoir eu envie de s'arrêter et... quelques années après être bien contents d'avoir persévéré!

·       Dans ceux qui ont persévéré et franchi la période critique, il y en a beaucoup qui n'arrêtent plus ensuite et deviennent vraiment très forts, sauf quelques exceptions mais qui n'avaient misé que sur la compétition...

·       Plusieurs élèves nous ont déclaré avoir eu l'impression de progresser davantage durant les entraînements libres d'été que durant la saison...

·       Dans ceux du club qui ont réellement obtenu des résultats sportifs réguliers et ont développé leur niveau ensuite, tous ont fait l'effort durant plusieurs saisons de s'entraîner tout seuls...

·       Ceux qui se sont intéressés à l'enseignement et qui ont leurs cours aujourd'hui ont aussi fait un grand bond en avant...

 

Alors oui, il faut un club, des copains, un professeur, des stages avec des experts, tout cela est indispensable pour progresser mais aussi, entraînez-vous seuls, à n'importe quelle heure, par n'importe quel temps, dans n'importe quelle tenue, plantez un Makiwara devant chez vous, suspendez un sac dans votre salon, demandez à vos professeurs des créneaux pour aller dans votre dojo travailler vos katas... 30 mn, 1h, plusieurs fois par semaine, vous devez chercher un peu seuls, être vos propres professeurs... Là réside l'un des secrets...

 

 

 

"L'homme le plus fort est celui qui peut se regarder en face tout au long de sa vie. Il n'a pas forcément une coupe à la main"

Maître Tsutomu OSHIMA (élève de Maître FUNAKOSHI)

 


toute l'association
Se connecter