Histoire du Karaté-do

Histoire du Karaté-do

 

Les 20 préceptes directeurs du KARATE-DO

  • Le karaté commence et s'achève par le reï
  • Il n'y a pas d'attaque en karaté
  • Le karaté est au service de l'équité
  • Apprends déjà à te connaître, puis connais les autres
  • Le mental prime sur la technique
  • L'esprit doit être libre
  • Calamité est fille de non vigilance
  • La pratique du karaté ne saurait se cantonner au dojo
  • Le karaté est la quête d'une vie entière
  • La voie du karaté se retrouve en toute chose, et c'est là sa beauté intrinsèque
  • Pareil à l'eau en ébullition, le karaté perd son ardeur s'il n'est pas entretenu par une flamme
  • Ne soyez pas obsédé par la victoire, songez plutôt à ne pas perdre
  • Ajuster votre position en fonction de l'adversaire
  • L'issue d'un affrontement dépend de votre manière à gérer les pleins et les vides
  • Considérez les mains et les pieds de l'adversaire comme des lames tranchantes
  • Faites un pas hors de chez vous et c'est un million d'ennemis que vous guettent
  • Le kamae est destiné aux débutants, avec l'expérience, on adopte le Shizentaï
  • Rechercher la perfection en kata, le combat réel est une autre affaire
  • Sachez distinguer le dur du mou, la contraction de l'extension du corps et sachez moduler la rapidité d'exécution de vos techniques
  • Vous qui arpentez la voie, ne laissez jamais votre esprit s'égarer, soyez assidu et habile

 

 

 


toute l'association
Se connecter